Informations et activités

 

Accueil

Rencontres

Photos de rencontres

Audio

Vidéos

Textes

Livres

Librairies partenaires 

 

Vous pouvez aussi nous suivre sur:

Facebook YouTube          

Rechercher

Newsletter

Ma Newsletter

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 22:31

    Tête Bouddha

     

 

   Voici  un texte attribué au Bouddha, nous présentons ici deux traductions ; la première est celle d'Alexandra David-Neel, la seconde est de Walpola Rahula.

 

 

  Le contexte qui a donné lieu à ce texte est décrit comme suit, alors que le Bouddha se trouvait sur la route dans le royaume proche d'un village, les habitants appelés Kâmâla vinrent le trouver.

  Ils étaient désorientés car des chefs de sectes et des Brahmines venaient les trouver, et chacun disait détenir la Vérité ; ils affirmaient tous que les autres étaient dans l'erreur et que eux seuls avaient la bonne doctrine.

 

  Et régulièrement de telles personnes passaient dans leur village, semant le doute et la confusion. Nous voyons un parallèle évident avec notre époque et sa multitude de gourous et de sectes. La seule différence c'est qu'aujourd'hui cela se passe au niveau de la planète entière.

 

Voiçi donc la réponse attribuée au Bouddha :

 

  « Il est dans la nature des choses que le doute naisse. »

  « Ne croyez pas sur la foi des traditions alors même qu'elles sont en l'honneur depuis de longues générations et en beaucoup d'endroits. Ne croyez pas une chose parce que beaucoup en parlent. Ne croyez pas sur la foi des sages des temps passés. Ne croyez pas ce que vous vous êtes imaginé, pensant qu'un Dieu vous l'a inspiré. Ne croyez rien sur la seule autorité de vos maîtres ou des prêtres. Après examen, croyez ce que vous aurez expérimenté vous-même et reconnu raisonnable. Ce qui est conforme à votre bien et à celui des autres. »

( Kâmâla sutra.)

 

Réf : Alexandra David-Neel, Le bouddhisme du Bouddha, page 140 / Edition du Rocher, collection pocket.


  Le même texte traduit par Walpola Rahula.

 

  « Oui Kâmâla, il est juste que vous soyez dans le doute et dans la perplexité, car le doute s'est élevé en une matière qui est douteuse.
Maintenant, écoutez, Kâmâla, ne vous laissez pas guider par des rapports, par la tradition ou par ce que vous avez entendu dire. Ne vous laissez pas guider par l'autorité des textes religieux, ni par la simple logique ou l'inférence, ni par les apparences, ni par le plaisir de spéculer sur des opinions, ni par des vraisemblances possibles, ni par la pensée « il est notre Maître ». Mais, Kâmâla, lorsque vous savez par vous-même que certaines choses sont favorables et bonnes, alors, acceptez-les et suivez-les. »

 

Réf : Walpola Rahula, L'enseignement du Bouddha d'après les textes les plus anciens/ Editions du seuil, collection sagesse.

 

 

  L'ensemble des personnes qui pensent que suivre un maître, ou un gourou est nécessaire devrait connaître ce texte. Nous parlons ici des paroles du Bouddha, pas de la religion Bouddhiste bien évidement.

 

Partager cet article

Repost 0