20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 09:07

 

 

Qu’est-ce que la peur? Est-ce au final, la peur de la mort,

vraiment, est-ce que cela est vrai?

La mort est une totale inconnue, donc nous ne pouvons la connaître. Nous avons peur, non de la mort elle-même, mais de ce que nous pensons d’elle....

 

Par contre ce que l’on connaît évidemment, c’est la vie, avec toutes sa beauté et sa souffrance, ses peines et ses joies. Et c’est donc là que se situe notre problème, nous sentons que nous ne sommes pas libres, que nous ne connaissons que l’attachement. Et parce que nous sommes attaché, nous avons peur de perdre nos différentes possessions, et au final de perdre la vie elle-même.

 

Ce manque de liberté crée notre souffrance et nous isole, nous sépare de la vie et de son immense mouvement. Il faut être libre, avoir un esprit avec un espace immense, avec une vie belle et subtile, pleine et riche, complexe, alors quand vient l’heure de la mort, il n’y a pas de peur, n’y de regret.

 

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 10:59

 

 

Nous vous présentons une conférence suivie de questions-réponses,

donnée à la Librairie Chemin Faisant à Aix les bains

en Savoie, en mars 2018.

 

Thème principal de cette intervention : L’esprit libre des pensées.

 

Notre esprit est dominé par la pensée, qui s’impose et s’invite en nous, cela que nous en ayons besoin ou pas. Nous constatons que la pensée domine l’esprit, qu’elle est devenue très importante, et que son utilisation permanente engendre de nombreux problèmes, égocentrisme, isolement, séparation, violence, impossibilité d’être au présent.

 

Devant ce constat, de très nombreuses personnes préconisent comme remède de faire taire la pensée, et de l’arrêter par toutes sortes de méthodes et d’exercices. Donc on propose la lutte, et comme une volonté de

détruire le mouvement des pensées.

Mais la pensée est une partie de nous-mêmes, vouloir la faire taire, c’est brimer une partie de soi. La pensée à sa vie dans l’esprit, c’est comme les nuages qui existent dans le ciel, ils y ont leurs places.

« Vouloir arrêter les pensées c’est comme arracher les nuages du ciel. »

 

Qu’existe-t-il au-delà de la pensée, qu’est-ce alors que l’esprit ?

L’esprit libre des pensées découvre un grand silence et une paix immuable. Dans cet immense silence, on devient sensible à la vie dans sa totalité,

alors l’amour fleurit dans le monde.

 

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 13:59

 

 

 

  Qu'est-ce que le temps psychologique?

 

   Quelle est la différence avec le temps extérieur?

 

   L’esprit crée une dimension imaginaire dans laquelle l’homme va réaliser des ambitions d’ordre mental, devenir PDG d’une entreprise et devenir alors un être important et heureux… Mais si l’objectif n’est pas atteint on reste triste et découragé, on se sent dévalorisé ; et si l’objectif est atteint, on se rend compte que l’on peut perdre ce bel emploi, l'entreprise peut faite faillite, alors la peur entre en œuvre dans le cœur de l'homme…

 

   La réussite est la compagne de l’échec, ils se tiennent par la main tous les deux, l’un ne va pas sans l’autre. Le temps psychologique est-il un facteur de souffrance, de peine?

 

   Assurément, alors la question qui vient est celle-ci : L’esprit peut-il être libre de cette dimension psychologique, peut-il être libre du temps intérieur?

 

   Qu’est-ce qu’un esprit libre du temps, n’est-ce pas un esprit qui a fini la peur? Alors cet esprit va au-delà de la pensée, au-delà de la mémoire, il découvre ce qu’est véritablement la méditation. Méditation qui n’est absolument pas un exercice ou une technique apprise (choses purement mécaniques), mais méditation qui est un mouvement intemporel qui n’a ni commencement, ni fin.

 

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 19:26

   

 

   Quel est le lien entre l’image et la recherche spirituelle ? Pourquoi de nombreuses religions étaient-elles au départ sans images ? Quelle est la raison de cette non utilisation des représentations (qui c’est par la suite malheureusement réduit à un strict interdit absurde, ce qui a entraîné tant des violences et des déviances)?
   De même que le mot n’est pas la chose nommée, de même l’image n’est pas la chose représentée. Cela est vrai pour toutes les choses et les êtres de notre monde, néanmoins nous pouvons sentir et percevoir notre environnement, et par la suite se remémorer notre expérience. Mais tout le monde fait bien la différence entre un sourire que quelqu’un nous adresse et la mémoire d’un sourire, l’un est vivant, l’autre est un souvenir. 
   Mais la recherche spirituelle tend à dépasser ce monde, et à essayer de découvrir s’il existe un au-delà du monde ! Un au-delà de monde des hommes et de la société. Une question qui se pose rapidement est celle de la création du monde, de l’univers. Y aurait-il la création et un principe créateur ?
   Si cela existe, s’il y a un principe créateur et une création, les deux plans ne sont pas au même niveau, ils sont différenciés. L’un n’est pas l’autre et inversement …
   Maintenant, voyons notre outil d’investigation principal qui est la pensée, la récognition. Comme nous l’avons vu plus haut, la pensée vient de l’expérience, la vie n’est qu’expériences. Nous vivons un événement, le mémorisons, puis la pensée utilise cette mémoire pour agir dans la vie. Donc la pensée est basée sur nos expériences de ce monde, elles parlent toujours de notre monde, elle ne peut pas faire autrement. 
   Nous découvrons alors que la pensée, la mémoire ne peuvent pas aborder l’au-delà du monde, car elles sont enfantées par le monde….

 

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 09:42

 

 

   Nous vous présentons ici une vidéo (en trois parties), d'un séminaire qui s'est déroulé à Montredon, dans le Lot en mars 2016.

 

   Le théme du séminaire était: "La relation. Amour, amitié et liberté."

 

  Voici les quelques développements qui sont exploré dans ces enregistrements: 

   Qu'est-ce que la relation ? Est-elle source de bonheur, de souffrance ? 

   Assurément les deux, pour le bonheur nous n'avons pas trop de soucis. Mais pour la souffrance cela nous insupporte, alors les religions des hommes ont inventés le concept de non attachement.

   Comme si l'attachement, l'affection entre les personnes était anormal, malsain...

 

   Ces vidéos sont un extrait d'un séminaire de plusieurs jours, elle n'en donne qu'un aperçu évidemment limité...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos