5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 20:40

 

  Entretien dans l'émission "Les conteurs", en 1972 à l'ORTF (télévision Française de l'époque).

  Document exceptionnel où Krishnamurti s'exprime en langue Française, dans un entretien avec André Voisin.

 

Krishnamurti : 2ème partie

Les conteurs - 24/10/1972 

 

  Dans cette deuxième partie, KRISHNAMURTI, philosophe indien, parle (en français) à André VOISIN de la nature, du sommeil, de la souffrance, de sa conception de la révolution intérieure, de l'art, la notion du temps, du silence, de la mort. Il explique en quoi les arbres sont ses amis. 

  Chaque jour est tout à fait nouveau. Si les hommes dorment mal, c'est parce qu'ils ont des problèmes qui ne sont pas résolus. Il faut donc comprendre, résoudre les problèmes chaque jour avant de s'endormir et le lendemain, la mentalité est beaucoup plus fraîche, vivante. Si on a mis en ordre la journée, il n'y a pas de rêves, on est reposé.

  D'une souffrance peut naître la passion, l'énergie pure. Il raconte l'histoire des deux moines et de la jeune fille au bord de la rivière. Il montre comment quand on perd la relation avec la nature, on la détruit. Pour lui, la vie doit être respectée, il ne mange jamais de viande.

  Il prône une révolution intérieure à chacun d'entre nous pour devenir intelligent, aimer, être comme neuf. Mais pour lui, ceci n'est pas une utopie, c'est accessible tout de suite. Il donne sa définition de l'art, de la création, parle de la connaissance, du temps qui est division et mouvement.

  Il faut se libérer de toutes les images, arriver à l'innocence, se connaitre. Il faut changer le monde, par l'action, sans violence, en éduquant. C'est pourquoi il a fondé des écoles en Inde et en Angleterre. "La vérité n'a pas de chemin". Il explique la peur de mourir et sa conception de la mort.

  L'essentiel pour lui est de mourir chaque jour pour être nouveau chaque jour. Sans images, on est rien, cela signifie pas d'attachements, pas de problèmes, pas de conflits, pas de séparations ...

 

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos Krishnamurti
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 15:00

 

 

 

  Document rare, J. Krishnamurti le 1er janvier 1950 parle à la radio en Français.

 

   Le thème abordé parle de l'importance de  l'art, et la radio est probablement France Culture (bien cela ne soit pas préciser sur le site de l'INA).

 

 

 

Vous pouvez aussi consulter la liste ci-dessous:

  Liste des vidéos et audio de Krishnamurti présent sur ce site, voir en fin de page.

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos Krishnamurti
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 10:41

 

J.Krishnamurti, Madras 1978 / 1979 : La vie est un mouvement où l'on apprend.

 

Causerie 1, 31 décembre 1978 (extrait et fin de la causerie) :

 

  Les orgnisations n'ont pas sauvés l'homme.

 

 


J.Krishnamurti Madras 1978: Les organisations... par pujolpaul_msn_com

  

 

  Vous pouvez consulter la liste ci-dessous : 

  Liste des vidéos et audio de J. Krishnamurti présent sur le site, voir en fin de page.

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos Krishnamurti
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 16:11

 

 

 

  J. Krishnamurti parle à la radio en Français en 1967.

L'INA ne le précise pas sur son site, mais il doit s'agir de France Culture.

 

 

Entretien avec Jiddu Krishnamurti

  Recherche de notre temps, le 23/05/1967.

Présentation de l'INA :

 

   Roger MARIA s'entretient avec le maître indien Jiddu KRISHNAMURTI (en français) : La révolution morale que chaque homme doit entreprendre . L'homme doit comprendre sa propre existence et se libérer de l'autorité, des traditions. Les deux problèmes du monde sont la violence et la souffrance qui conditionne l'homme. L'homme doit apprendre à voir sans ces intermédiaires et être en relation directe avec lui-même et la société. L'homme a peur de la solitude donc il accepte l'autorité. L'homme a créé la société et s'est pris à son propre piège, il doit s'en libérer. L'importance du travail personnel . Regrette la prépondérance du divertissement. La nécessité d'un nouveau type d'éducation et d'une révolution morale des consciences. L'homme doit prendre conscience de lui même et après cela faire les choix qui lui conviennent. Une fois libre il fera ce qu'il doit faire pour son bien.

 

  A voir sur le site de l'INA si vous voulez écouter l'enregistrement original: http://www.ina.fr/audio/P12047331/entretien-avec-jiddu-krishnamurti.fr.html

   

 

  Dimitri Avghérinos nous a indiqué récemment, qu'il y avait en ligne le compte rendu écrit de cette entretien (écrit mis en forme par René Fouéré, il y a sans doute bien longtemps).

La version en Français est consultable avec ce lien: Une lumière qui n'a ni commencement, ni fin.

Il y a une traduction en Arabe (réalisé par Dimitri) sur ce lien: حوار مع ج. كريشنامورتي

 

 

  Vous pouvez aussi consulter la liste ci-dessous :

  Liste des vidéos et audio de J. Krishnamurti présent sur le site, voir en fin de page.

 

 

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos Krishnamurti
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 09:27

 

 

 

   Entretien dans l'émission "Les conteurs", en 1972 à l'ORTF (télévision Française de l'époque).

  Document exceptionnel où Krishnamurti s'exprime en langue Française, dans un entretien avec André Voisin.

 

 Krishnamurti : 1ère partie.

Les conteurs le 17/10/1972.

 

  André VOISIN a profité de sa visite à Paris pour rencontrer KRISHNAMURTI, philosophe indien.

 

  C'est en français, n'employant jamais "je" mais "on" ou "il", qu'il exprime ses idées sur l'homme, la liberté, la religion, Dieu, la pensée ... Il raconte l'anecdote de l'homme et du diable.

  Il n'y a pas de liberté quand on est conditionné par la religion. La culture aussi conditionne et divise les hommes. C'est la division qui crée la difficulté, le conflit. Pour lui, la bonne conduite, c'est l'amour, faire attention aux arbres, à autrui ..., être conscient de tout pour créer une unité, une harmonie avec le monde, pour faire quelque chose de vrai.

  Il démontre son idée en prenant comme exemple, les juifs et les arabes. Il faut abandonner les croyances, la peur, la vanité ...

  Il explique comment aller vers Dieu, en dehors des images, du conditionnement. Il n'aime pas employer le mot Dieu.

  La méditation est un chemin, ce n'est pas une technique. Il énumère les différents dangers pour l'homme.

 

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos Krishnamurti