5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 20:40

 

  Entretien dans l'émission "Les conteurs", en 1972 à l'ORTF (télévision Française de l'époque).

  Document exceptionnel où Krishnamurti s'exprime en langue Française, dans un entretien avec André Voisin.

 

Krishnamurti : 2ème partie

Les conteurs - 24/10/1972 

 

  Dans cette deuxième partie, KRISHNAMURTI, philosophe indien, parle (en français) à André VOISIN de la nature, du sommeil, de la souffrance, de sa conception de la révolution intérieure, de l'art, la notion du temps, du silence, de la mort. Il explique en quoi les arbres sont ses amis. 

  Chaque jour est tout à fait nouveau. Si les hommes dorment mal, c'est parce qu'ils ont des problèmes qui ne sont pas résolus. Il faut donc comprendre, résoudre les problèmes chaque jour avant de s'endormir et le lendemain, la mentalité est beaucoup plus fraîche, vivante. Si on a mis en ordre la journée, il n'y a pas de rêves, on est reposé.

  D'une souffrance peut naître la passion, l'énergie pure. Il raconte l'histoire des deux moines et de la jeune fille au bord de la rivière. Il montre comment quand on perd la relation avec la nature, on la détruit. Pour lui, la vie doit être respectée, il ne mange jamais de viande.

  Il prône une révolution intérieure à chacun d'entre nous pour devenir intelligent, aimer, être comme neuf. Mais pour lui, ceci n'est pas une utopie, c'est accessible tout de suite. Il donne sa définition de l'art, de la création, parle de la connaissance, du temps qui est division et mouvement.

  Il faut se libérer de toutes les images, arriver à l'innocence, se connaitre. Il faut changer le monde, par l'action, sans violence, en éduquant. C'est pourquoi il a fondé des écoles en Inde et en Angleterre. "La vérité n'a pas de chemin". Il explique la peur de mourir et sa conception de la mort.

  L'essentiel pour lui est de mourir chaque jour pour être nouveau chaque jour. Sans images, on est rien, cela signifie pas d'attachements, pas de problèmes, pas de conflits, pas de séparations ...

 

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos Krishnamurti
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 19:08

 

  Il nous semble important de connaître le point de vue de la science concernant le fonctionnement du cerveau. Avoir une bonne culture scientifique et être au courant des dernières avancées et découvertes, c'est primordiale pour rester en contact avec son époque.

     

  Donc voici un lien vers un site assez pédagogique, avec différents niveaux de lecture, allant de " débutant " jusqu'à " avancé ".

 

 

 

Le cerveau à tous les niveaux.

 

  Par contre, naturellement gardons notre libre arbitre, et tenons-nous informés en restant vigilant sur ce que l'on nous dit.

 

  Il peut aussi exister des dogmes dans la science, comme partout ailleurs. Mais ce site est vraiment très bien fait, avec de nombreuses informations et explications pertinentes.                   

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Sciences et Cultures
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 22:47


  PENSER: v. du bas latin pensare, classique pendere " peser",
                     au figuré "  apprécier, évaluer".


 

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Etymologie
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 09:14

 

k9g.jpg

 

 

  Dans un article précédent, je vous tenais informé de l'actualité dans les médias écrites autour de Jiddu Krishnamurti: Actualités autour de J.Krishnamurti: Revue, livres.

  Je viens de trouver le lien vers l'article paru dans "le monde des religions", je tenais à vous le faire partager.

  Voici donc ce lien:

 http://www.lemondedesreligions.fr/mensuel/2010/41/jiddu-krishnamurti-07-05-2010-186_107.php

 

  En vous souhaitant une bonne lecture à tous.

 

 

  Vous pouvez aussi consulter sur notre site:

  A propos de Krishnamurti

  Textes de J.Krishnamurti.

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 10:00

 

  DSC02224 (1)

 

Élève:

De élever, d'après l'Italien allievo, voir lever.

 

Lever:

Verbe issu du latin levare "alléger; soulager" (du roum.lua "prendre élever"), de levis "léger".

 

Réf: Le petit Robert de la langue Française, édition 2006.

 

  Nous ne connaissions pas ce lien entre le mot élève et le verbe lever. Cela voudrait-il dire que l'on apprend en s'allégeant, en se soulageant des nombreuses choses, théories, croyances, idées qui sont présentes dans l'esprit?

  Dans le domaine de "la connaissance de soi", c'est effectivement le cas, il convient avant toute chose de se défaire des nombreuses idées qui encombrent notre cerveau. Mais ce n'est pas tout, une fois la maison mise en ordre, il faut veiller à ne pas crisper notre sensibilité dans de nouvelles explications.

  Peut-on vivre en se soulageant chaque jour de toute conclusion, de toute comparaison?

 

  Celui qui observe, c'est l'élève que nous sommes tous; et il apprend en se délestant, en se soulageant l'esprit, en fait en ne formant pas de commentaires....Il faut avoir le coeur et l'esprit léger pour aller dans la vie, sans peur, sans crainte, avec une grande affection pour cette vie et pour toutes choses.

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Etymologie