13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:22

  La Saône.

 

 

   Nous venions de passer plusieurs jours à parler, nous avions été nombreux réunis dans une même grande pièce. Il y avait eu beaucoup de paroles, et très peu de silence, cependant un certain contact c’était établi entre les participants. Certains l’avaient ressentis et d’autres pas du tout ; c’était un mélange d’affection réelle, et de préoccupation de soi-même pour quelques uns.

       

    A présent nous attendions le train pour le retour, nous étions en avance, aussi nous sortions de la gare sur une petite place, celle-ci était à l’opposée de la place principale qui donnait sur la ville et sur son bruit.

    Cette petite place était sans voiture et le vacarme de la ville semblait bien lointain, une certaine douceur, une tranquillité émanait de cet endroit. Il faisait assez beau et une douce chaleur était présente, ayant le temps, nous nous attablâmes à une terrasse et commandions une glace pour nous rafraîchir. Sur l’esplanade il y avait un groupe de jeunes sportifs qui jouaient à un jeu assez rare ; chacun était monté sur des rollers et muni d’un long « bâton », ils cherchaient à manipuler un galet posé au sol. Le jeu consisté à marquer des points en envoyant le galet dans une sorte de but. Il était plaisant de voir ces personnes, leurs déplacements étaient relativement fluides et ils occupaient la plus grande partie de la petite place. Parfois un voyageur muni de ses bagages, passait et traversait par inadvertance en plein milieux du jeu et des intervenants ; le spectacle était assez cocasse. Certains joueurs répétaient à part des mouvements d’arrêts de courses, ils s'entraînaient ainsi devant tout le monde.

  Une fois la glace finie, nous nous levions et fîmes quelques pas en traînant notre valise derrière nous. Nous avions encore le temps, aussi nous trouvâmes un coin d’ombre, juste sous un petit arbre, et là nous regardions tout cet espace plein de vie, ce couleur et de mouvements.

     

    Nous étions très très calmes, immobile et silencieux, les mains posées sur la valise devant nous. Soudain il arriva une immensité totale, un vol de pigeons passa juste au-dessus de nous, les sportifs étaient toujours en mouvement, mais l’esprit lui était totalement immobile. Et cela arriva, vous étiez ce vol d’oiseaux, cette lumière de fin d’après-midi, chaque geste pour pousser le galet était le vôtre. Il n’existait plus aucune séparation, aucune coupure, aucune différence entre le spectateur et le monde ; celui qui regardait n’était plus, alors l’immensité fût.

     

    Puis doucement, tranquillement l’homme bougea, pris sa valise et dans un silence transfiguré, il sorti de la place.

  Quelle immensité sans bornes, la plénitude de l’univers était en chaque chose, et chaque chose était l’univers entier.

 

 

   Paul Pujol

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans textes paul pujol
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 11:33

DSC00524

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Photos
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 20:40

 

  Entretien dans l'émission "Les conteurs", en 1972 à l'ORTF (télévision Française de l'époque).

  Document exceptionnel où Krishnamurti s'exprime en langue Française, dans un entretien avec André Voisin.

  Ceci est un extrait de la partie 2 de cette émission, pour acquérir la totalité de l'enregistrement il faut vous rendre sur le site de l'INA où est présenté l'enregistrement d'origine.

  Voir sur le lien ci-dessous:

 http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CPF86627111/krishnamurti-2eme-partie.fr.html 

 

  

 

 

  Voici la présentation qui figure sur le site de l'INA :

 

Krishnamurti : 2ème partie

   Les conteurs - 24/10/1972 - 37min05s

 

  Dans cette deuxième partie, KRISHNAMURTI, philosophe indien, parle (en français) à André VOISIN de la nature, du sommeil, de la souffrance, de sa conception de la révolution intérieure, de l'art, la notion du temps, du silence, de la mort. Il explique en quoi les arbres sont ses amis. Chaque jour est tout à fait nouveau. Si les hommes dorment mal, c'est parce qu'ils ont des problèmes qui ne sont pas résolus. Il faut donc comprendre, résoudre les problèmes chaque jour avant de s'endormir et le lendemain, la mentalité est beaucoup plus fraîche, vivante. Si on a mis en ordre la journée, il n'y a pas de rêves, on est reposé. D'une souffrance peut naître la passion, l'énergie pure. Il raconte l'histoire des deux moines et de la jeune fille au bord de la rivière. Il montre comment quand on perd la relation avec la nature, on la détruit. Pour lui, la vie doit être respectée, il ne mange jamais de viande. Il prone une révolution intérieure à chacun d'entre nous pour devenir intelligent, aimer, être comme neuf. Mais pour lui, ceci n'est pas une utopie, c'est accessible tout de suite. Il donne sa définition de l'art, de la création, parle de la connaissance, du temps qui est division et mouvement. Il faut se libérer de toutes les images, arriver à l'innocence, se connaitre. Il faut changer le monde, par l'action, sans violence, en éduquant. C'est pourquoi il a fondé des écoles en Inde et en Angleterre. "La vérité n'a pas de chemin". Il explique la peur de mourir et sa conception de la mort. L'essentiel pour lui est de mourir chaque jour pour être nouveau chaque jour. Sans images, on est rien, cela signifie pas d'attachements, pas de problèmes, pas de conflits, pas de séparations ...

 

 

  Vous pouvez aussi consulter la liste ci-dessous :

  Liste des vidéos et audio de J.Krishnamurti présent sur le site. 

 

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Vidéos Krishnamurti
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 22:37

 

 sa79t5rv84 fullsa79q4 k1g.jpg

 

 

 

 

 

 

 Vous trouverez sur le site J.Krishnamurti Online, des vidéos traduites de Krishnamurti en Français, vous pouvez aussi entendre quelques audios, et lire des textes également en français. Sur ce site international, vous pouvez consulter naturellement dans plusieurs autres langues.

 

    Le site J.Krishnamurti Online, qui est une initiative unique des quatre Fondations Krishnamurti (KFT, KFA, KFI and FKL*), a pour fonction de rendre accessibles, gratuitement et téléchargeables les enseignements de J. Krishnamurti,  tout en garantissant leur authenticité.

 

   Voici donc ce lien:  

http://www.jkrishnamurti.org/fr/krishnamurti-teachings/video.php

 

   Nous tenons à vous indiquer que les entretiens présentés sur ce site sont en version original, avec un sous-titrage en Français. Si cela vous occasionne quelques génes et si vous désirez visualiser des enregistrements avec un doublage audio en Français vous pouvez aller sur notre site sur ce lien :

 

  Nouvelle catégorie: Vidéos (et audio) de J.Krishnamurti en Français.  

 

  Bonne découverte à tous.

   

 

 * KFT Krishnamurti foundation trust, fondation Anglaise.

    KFA Krishnamurti foundation of América, fondation Américaine.

    KFI  Krishnamurti foudation of India, fondation Indienne.

    FKL  Fundacion Krishnamurti Latinoaméricano, fondation latino américaine.

 

Vous pouvez aussi consulter sur notre site:

  A propos de Krishnamurti

  Textes de J.Krishnamurti.

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Articles J.Krishnamurti
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 19:08

 

  Il nous semble important de connaître le point de vue de la science concernant le fonctionnement du cerveau. Avoir une bonne culture scientifique et être au courant des dernières avancées et découvertes, c'est primordiale pour rester en contact avec son époque.

     

  Donc voici un lien vers un site assez pédagogique, avec différents niveaux de lecture, allant de " débutant " jusqu'à " avancé ".

 

 

 

Le cerveau à tous les niveaux.

 

  Par contre, naturellement gardons notre libre arbitre, et tenons-nous informés en restant vigilant sur ce que l'on nous dit.

 

  Il peut aussi exister des dogmes dans la science, comme partout ailleurs. Mais ce site est vraiment très bien fait, avec de nombreuses informations et explications pertinentes.                   

Partager cet article

Repost0
Paul Pujol - dans Sciences et Cultures