22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 16:10
13 février 2022 à TREVOUX: Journée Connaissance de soi

 

 

Journée Connaissance de soi

 

 à Trévoux

 

 

Dimanche 13 février 2022.

 

 

Un jour de dialogue et d'exploration de l'esprit, des mécanismes

de la pensée et de la mémoire.

 

 

Thème de la journée:

 

 La fin des croyances, la liberté

 

et l'intelligence créatrice. 

 

 

Un esprit sans croyances est-il un esprit libre? 

 

Peut-on ne plus être assujetti aux superstitions,

idées et autres opinions?

 

Peut-on demeurer libre de toute théorie, qu'advient-il

alors de cette libération psychologique?

 

N'est-ce pas l'apparition d'une intelligence

créatrice, intelligence autre qui révolutionne

la totalité de la vie?

 

 

Horaires: 

 

 9 h 30 à 12 h: Dialogue et exploration entre les participants.

12 h: Pause déjeuner.

Repas pris sur place, chacun amène

un plat salé ou sucré (végétarien) à partager

14 h 30: Reprise du dialogue.

16 h 30: Clôture de la journée.

 

Participation sur inscriptions, car le nombre de

places est limité. 

 

Vigilance sanitaire.

Le pass sanitaire vous serra demandé.

 

Participation: 40 € la journée.

Si difficultés financières, veuillez nous contacter.

 

Lieu de la rencontre :

37 route de Reyrieux 01600 Trévoux.

 

Animations et renseignements:

 

Paul PUJOL

Tél : 06 82 33 09 05 / pujolpaul@msn.com

 

 

Apprendre ensemble 

 

Nous tenons à rappeler que l'étude des mécanismes de l'esprit, se fait sans aucune forme d'autorité. Le but de cette journée est de découvrir et d'explorer ensemble, c'est à dire d'essayer de voir directement comment fonctionne notre esprit. Cela n'est possible que si nous ne nous référons pas à nos conclusions, opinions ou théories. Bref si nous venons avec nos idées pour parler de celles-ci, en réalité nous ne communiquons pas vraiment avec autrui. Nous discutons de notre point de vue concernant telle ou telle chose, alors que ce que nous proposons c'est de voir les choses directement, face à face. Pouvons-nous percevoir les mécanismes de l'esprit et la vie dans son ensemble, sans interférences de la pensée? Est-ce possible? Est-ce une douce utopie? Nous vous proposons de découvrir ce qu'est apprendre, non pas dans le sens d'accumuler un savoir, de devenir compétent, mais apprendre dans le sens de comprendre, de voir par soi-même, de découvrir ce qui était confus, flou, ou difficilement perceptible. Il existe une joie d'apprendre, et cela n'a rien à voir avec un effort intellectuel, c'est juste le bonheur de découvrir le monde et soi-même comme un même mouvement, immense et sans fin. Cette vision directe, profonde, clarifie sans cesse l'esprit, il devient alors silencieux, calme, et il découvre une paix profonde et immense. Sans cette paix, l'homme ne peut pas vivre heureux et épanoui, libre de la peur et de la souffrance. Dans nos échanges, il est important d'avoir une écoute et une réelle affection pour l'autre, sans cette affection toute communication

véritable est vaine.

 

 

 

Relations et Connaissance de soi.

Paul Pujol, 37 Route de Reyrieux 01600 Trévoux

06 82 33 09 05 / pujolpaul@msn.com

N° de SIRET 382 967 008 00063

http://www.paul-pujol.net

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans Activités 2022
20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 10:56

 

 

 

  Je voulais partager avec vous, cette réflexion sur l'événement de la crise sanitaire, et sur notre relation face à cet état de fait.

   Beaucoup de personnes ont eu une appréhension et une angoisse forte, en raison du virus lui-même bien évidemment, mais également en raison de l’avalanche d’informations et d’avis « d’experts » dûment mandatés par les différents médias.

 

   Nous avons découverts que d’éminents professeurs pouvaient avoir des avis différents sur la situation, avis pouvant parfois même être opposés. Devant tous ces renseignements nombreux et contradictoires, bon nombre de personnes se sont sentis sans doute « perdus », et ont eu une angoisse, non plus lié uniquement au virus, mais lié à l’incertitude du savoir de l’homme face à cette maladie.     

   Pourrait-on dire que tout cela nous a ramené à notre état d’ignorance ? Ou bien nous pouvons voir,  que la vie est en grande partie faite d’imprévus et d’inattendus. Mais cela n’est pas une nouveauté, nous le savons consciemment ou bien inconsciemment, nous le devinons et nous l’avons toujours su…

   Mais que révèle donc cette actualité, il y a le fait, la maladie qui court sur le monde ; et il y a les commentaires sur le fait, fort nombreux et contradictoires (parfois farfelus, parfois sérieux). Il y a la beauté de la terre, la belle lumière du printemps et de l’été à venir, et il y a aussi du danger, le prédateur qui rôde dans la savane ou le virus invisible que nous côtoyons.

 

   Nous savons tout cela, pour les choses agréables, pas de soucis, nous pouvons nous y perdre avec délectation, et la plupart en use avec excès jusqu’à l’enivrement des sens. Par contre pour ce qui est « désagréable », évidemment nous le fuyons, le refusons et désirons l’oublier. Mais désirer « oublier » quelque chose, en somme, c’est encore y penser, et donc ce désir d’oubli est absurde et totalement inefficace.

   Les choses dites « désagréables », en fait nous ne les oublions jamais, mais nous ne voulons pas en parler, nous ne voulons pas en discuter, ni disserter sur elles. Nous faisons semblent d’avoir oublié, on connaît l’existence de la mort, mais on feint de l’oublier, et cela nous fait croire alors qu’elle n’existe peut-être pas…

   L’oubli volontaire n’en est pas un, il parle de que l’on dit avoir oublié. C’est un silence qui n’en est pas un, il y a toujours un murmure en lui.

 

   Et donc voilà cette crise sanitaire qui arrive, l’oubli volontaire ne peut résister face à l’afflux d’informations alarmantes. La maladie, la mort et la crainte viennent nous rendre visite, notre quotidien est rempli de leurs sombres présences. Puis, les paroles des uns et des autres, sensés rassurer, expliquer et « rationaliser » la situation, toutes ces paroles, ces mots et ses phrases, tous ces bruits ne viennent que renforcer l’incertitude et le doute, voir crée même le désarroi.

 

   Avoir quelques informations semble normal et certainement justifié. Mais en avoir énormément, presque en permanence, semblent cependant fort néfastes.

   Nous ne pouvons plus faire semblant d’oublier, comme nous l’avons vu plus haut, mais l’opposé, c'est-à-dire y penser constamment est un autre écueil. L’actualisation permanente du danger par les mots, ne nous rends-t-il au final plus craintif, et par là plus vulnérable ? Cela cultive la peur dans l’esprit, nous pouvons être touché par ce virus cela est probable, mais pas certain. Ce virus fait partie de notre vie, mais il n’est pas notre vie, il n’est qu’une partie, une portion congrue d’une chose bien plus immense.

 

   Notre action, notre vie peuvent-être parasitée par une médiatisation et une préoccupation constante. Au-delà même de ce virus, nous pouvons être remplis d’angoisse, et celle-ci peut alors nous rendre vulnérable et nous affaiblir, et parfois cette angoisse, cette peur peut aussi nous rendre malades.

   Peut-on ne pas désirer oublier, ne pas nier « ce qui est », avoir quelques informations, puis rester tranquille et goûter au silence ? Pas un silence qui se fait parce que nous avons peur de quelque chose, mais ce silence qui vient quand la peur n’est pas là.

 

   « Oui c’est vrai, la maladie, la mort peut m’emporter aujourd’hui. Mais tôt ce matin, dans le jardin, il y avait plusieurs mésanges noirs qui volaient en tout sens. Des fleurs s’ouvraient pour recevoir la chaleur du jour, il y avait une belle lumière, la beauté de la terre était si intense. L’amour était là et il se répandait sur le monde entier, sans fin… »

 

 

   

 

   Paul Pujol.

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans textes paul pujol
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 11:43

 

   

 

    En ces temps de confinement imposé, j'ai pensé à mettre à votre disposition différentes textes de J. Krishnamurti, en format PDF.

 

    A l'origine, la plupart de ces textes étaient destinés à des rencontres d'études de l'enseignement. Pour cela une pagination aérée a été faite sur ces écrits (sous ma seule responsabilité).

    Vous pouvez ainsi découvrir cet enseignement, tout à fait hors norme et révolutionnaire. A lire aussi pour tous ceux qui connaissent déjà Krishnamurti, une redécouverte sous un nouveau jour et un nouveau regard...

 

    En vous souhaitant une bonne lecture à tous...

 

Texte tiré du livre "Le sens du bonheur".

Les deux textes sont tirés de l'opuscule "Un dialogue avec soi-même".

Ces trois textes sont tirés du livre "Le livre de la Méditation et de la Vie".

Texte tiré du livre "La flamme de l'attention".

Texte tiré du livre "Le sens du bonheur".

Texte tiré du livre "Réponses sur l'éducation".

Texte tiré du livre "La flamme de l'attention".

Ces deux textes sont tirés de l'opuscule "L'épanouissement intérieur".

Ces deux textes sont tirés du livre "Se libérer du connu".

Saanen, dixième causerie publique, le 1er août 1965, oeuvres complètes, Vol XV, p. 245

Ces deux textes sont tirés du livre "La première et dernière liberté"

Ces deux textes sont tirés du livre " Le vol de l'aigle".

Partager cet article
Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 09:00

   Vous trouverez ci-dessous, un éventail de ce que nos avons réalisés depuis l'année 2005. Vous pourrez y voir le références des interventions, tels que des conférences, des causeries, de rencontres et des séminaires résidentiels.

 

   Cette liste est non exhaustive, toutes les activités faites au cours de ces années ne pouvant être indiquées ici...

 

Année

Lieux

Thèmes

2019

Lyon, librairie « Cadence »

Beaumont la Ferrière (58), CB-ACK*

Renaix/Ronse. Belgique

Trévoux, siège: Relations et Connaissance de soi 

Journée d’étude J. Krishnamurti 

Séminaire résidentiel d’étude J. Krishnamurti

Journée d’étude J. Krishnamurti 

Journée « Apprendre ensemble ».

2018

Beaumont la Ferrière, CB-ACK*

 

Valmorel, en Savoie.

 

Lyon, librairie « Cadence »

Aix les Bains (73), librairie « Chemin faisant »

Roanne, librairie « Plénitude »

Séminaire résidentiel d’étude J. Krishnamurti

Séminaire résidentiel sur la connaissance de soi

Journée d’étude J. Krishnamurti 

Conférence sur la connaissance de soi

Conférence sur la connaissance de soi

2017

Trévoux, siège : Relations et Connaissance de soi

Journée  Connaissance de soi

2016

Thonon les Bains (74), librairie « La Maison de La Sagesse »

Lyon, « Colibris Lyon »

 

Radio « Mieux Etre »                        

Journée Connaissance de soi 

 

Causerie sur la « Révolution intérieure »

Entretien avec Samir Coussa

2015

Radio « Mieux Etre » 

Valmorel (73), en Savoie.

 

Roanne, librairie « Plénitude »

 

Yenne (73), FFHY* antenne Rhône Alpes

 

Saint Etienne(42), « librairie Reliance » 

Entretien avec Samir Coussa

Séminaire résidentiel sur la connaissance de soi

Conférence sur la connaissance de soi

Causeries questions-réponses sur l’enseignement de J. Krishnamurti

Conférence sur la connaissance de soi

2014

Paris « Association être et présence »

Villeneuve Loubet (06)« Le petit mas »

Beaumont la Ferrière (58), CB-ACK*

Gérande (44)

Boussac (46)

Séminaire sur la Connaissance de soi

Journée connaissance de soi

 

Séminaire résidentiel d’étude J. Krishnamurti

Weekend Connaissance de soi

Séminaire résidentiel sur la connaissance de soi

2013

Annonay (07)« Librairie La Hulotte et l’Association Annonay réseau info santé »

Chauffailles (71), « Librairie Gribouille »

Seyssinet (Grenoble) (38)« Atelier du mieux être »

Conférence sur J. Krishnamurti

 

 

Conférence sur la connaissance de soi

Conférence sur la connaissance de soi

2012

Lyon « Librairie Cadence »

Trévoux, siège: Relations et Connaissance de soi 

Roanne (42) «Librairie Plénitude »

Conférence sur J. Krishnamurti

Journée d’étude J. Krishnamurti

 

Conférence sur la spiritualité laïque

2011

Paris, ACK*

 

Villefranche sur Saône (69)« Jardin intérieur »

Séminaire d’étude J. Krishnamurti

Conférence sur J. Krishnamurti

2010

Mürren (Suisse) «Krishnamurti Gathering, rencontres internationales»

Paris, ACK*

Genève

Animation d’un groupe Francophone

 

Weekend d’étude Krishnamurti

Weekend d’étude Krishnamurti

2009

Prissé (71)

 

Paris, ACK *

Genève

Séminaire résidentiel d’étude J. Krishnamurti

Weekend d’étude Krishnamurti

Weekend d’étude Krishnamurti

2008

Grenoble « Festival d’Inde de Grenoble »

Conférence sur J. Krishnamurti

2007

Trévoux, siège: Relations et Connaissance de soi 

Journée d’étude J. Krishnamurti

2006

Trévoux (01), siège: Relations et Connaissance de soi 

Journée d’étude J. Krishnamurti

2005

Genève

Journée connaissance de soi.

 

 

*ACK, Association Culturelle Krishnamurti (Paris, siège de l’association).

*FFHY, Fédération Française de Hatha Yoga.

*CB-ACK, Centre de Beaumont - ACK.

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 16:10

 

   En ces temps de confinement chez soi, il peut-être utile de se retrouver et de retrouver l'univers...

 

   A ce titre, voici la strophe XLVII du Tao-tö King:

 

 

 

Sans franchir sa porte
on connaît l'univers.
Sans regarder par sa fenêtre
on aperçoit la voie du ciel.

 

Plus on va loin,
moins on connaît.

 

Le saint connaît sans voyager,
comprend sans regarder;
accomplit sans agir.

 

 

 

Lao-tseu, Tao-tö King.

Traduit du chinois par Liou Kia-Hway.

Gallimard, folio, page 69.

Partager cet article
Repost0