Informations et activités

 

Accueil

Rencontres

Photos de rencontres

Audio

Vidéos

Textes

Livres

Librairies partenaires 

 

Vous pouvez aussi nous suivre sur:

Facebook YouTube          

Rechercher

Newsletter

Ma Newsletter

25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 15:29

 

 


 
   Concernant la perception du sacré chez les indiens d'Amérique du nord, nous avons peu de témoignages existants avant l'arrivée des colons européens.
  De plus la présence de ces derniers, avec la notion de Dieu suprême, à évidemment eu un influence sur les croyances des indiens, et sur l'expression de ces mêmes croyances.

  Le texte ci-dessous est d'Edward Sheriff Curtis ( 1868-1952 ), ethnographe qui travailla trente ans à un oeuvre gigantesque, photographier les peuples indiens dans leurs milieux naturels avant que ceux-ci ne disparaissent.
  Edward S. Curtis ayant la conscience aiguë de leur fin prochaine.


  
     

 

  " Le Grand Mystère "

 

" Pour désigner Wakan Tanka, Grand Mystère est le terme qui traduit le mieux la pensée indienne.

Il est préférable à celui de Grand Esprit, une interpré­tation des missionnaires qui laisse penser que les Sioux lakotas sont monothéistes, ce qui est loin d'être le cas. Pour les Lakotas, toutes les choses qui dépas­sent l'entendement sont wakan. Les indiens qui ont adopté les préceptes du christianisme traduisent wakan par « esprit sain » et, dans la tentative de conci­lier leur religion primitive avec la religion chrétienne, affirment que leur peuple croyait au départ en un seul Dieu.       
   Quand ils implorent Wakan Tanka, les Indiens invoquent une entité qui à la fois possède tout et incarne tout ce qui outrepasse leur compré­hension. Après avoir sollicité tour à tour leurs divi­nités, les Indiens les englobent toutes dans la prière au Grand Mystère et ce faisant font référence à toutes les puissances qui régissent l'univers, depuis celle qui donne du pouvoir à leur talisman, jusqu'à celle qui régit l'infini. Non seulement les corps célestes, mais le froid, la chaleur, la neige, la pluie, le gel, un arbre frappé par la foudre - tout cela, aussi bien que le tipi qui sert pour les cérémonies et les objets consacrés sont wakan ".



Référence: Page 183  extrait de; Les dernières tribus de légende,  les Apaches, les Navajos,

les Cheyennes, les Sioux.
Edward S. Curtis. Éditions du Club France Loisirs, Paris Octobre 1997.





Concernant le travail d'Eward S.Curtis, photos et écritures, consulter le:

Edward S. Curtis's North American Indian ( American mémory, library of congress ).
 
Les photos présentés ici viennent de ce site, à visiter pour les passionnés de cultures et d'Histoire Indienne.


Visitez le site officiel à l'adresse ci-desous.

http://memory.loc.gov/ammem/award98/ienhtml/curthome.html
 

Partager cet article

Repost 0
Paul Pujol - dans Paroles indiennes