28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 10:14

 

 

 

 

Le corps est assis, immobile,

 

posé dans le silence.

 

 

Le chat noir et blanc est là,

 

posé sur les genoux.

 

 

On n'ose bouger, de peur de déranger.

 

 

Longtemps nous sommes restés ainsi.

 

 

L'éternité nous a presque saisis.

 

 

 

 

 

 

Paul Pujol

Partager cet article
Repost0
Paul Pujol - dans textes paul pujol Paul Pujol